top of page

Comment adapter la largeur et la longueur d'une manche au tricot et relever les mailles au niveau de l'emmanchure du 1er coup !


tricot de la manche d'un pull en cours, il s'agit du modèle Angéline de ivicréas
Pull Angéline, modèle en cours de création ©Ivicréas

Le tricot nous permet de créer des vêtements originaux, adaptés à nos goûts en termes de matières, couleurs... mais aussi et surtout cela permet d'adapter les modèles à notre morphologie.

Lorsqu'on tricote un modèle de pull ou de gilet, dans le tableau des tailles (où sur un croquis) figurent des indications très importantes concernant le tour de poitrine, la longueur du vêtement fini, la hauteur de l'emmanchure mais aussi la circonférence du tour de bras.

Selon sa morphologie et ses préférences personnelles, il est possible d'adapter le modèle en tricotant plus ou moins de rangs ou en réalisant quelques augmentations supplémentaires aux endroits stratégiques.


Dans cette article, je vais vous expliquer comment il est possible de modifier la largeur et la longueur de sa manche mais aussi comment relever le bon nombre de mailles sans avoir à recommencer, je sais que pour certaines tricoteuses il faut parfois plusieurs essais avant d'y arriver !


 

Je rappelle ici l'importance de l'échantillon, il est nécessaire d'en avoir fait un (lavé et bloqué) et de s'y référer pour faire les calculs.


Adapter la largeur de la manche

Par exemple, je tricote un pull ayant pour échantillon en jersey endroit tricoté en rond 24 mailles x 32 rangs pour un carré de 10 cm de côté, mon échantillon est correct.

Le patron stipule que pour ma taille, la largeur de la manche au niveau du biceps est de 32 cm, il est indiqué que je doit relever 76 mailles.

Je préfère avoir une aisance un peu plus importante à ce niveau, je souhaite que la largeur soit de 35 cm. Il va donc falloir que je relève plus de mailles.

Pour calculer cela il suffit de faire un produit en croix, c'est là que l'échantillon est important, voici le calcul à réaliser : 

Pour cet exemple, il faudra donc que je relève 84 mailles (24 × 35 = 840 ÷ 10 = 84).

Calculer le nombre de mailles à relever pour les manches

 

Relever le bon nombre de mailles dès le 1er essai

La méthode que je vais vous indiquer est très simple, elle permet de relever de façon égale de chaque côté du vêtement le même nombre de maille.

Il faut pour cela quelques marqueurs ampoules.

J'ai donc 84 mailles à relever, je vais chercher quel est le chiffre le plus élevé par lequel ce nombre peut être divisé : ici c'est 6.

Je vais donc diviser l'emmanchure en 6 sections égales à l'aide des marqueurs ampoules et relever 14 mailles entre chacune de ces sections (84 ÷ 6 = 14).

Je commence à relever les mailles au milieu du dessous de l'emmanchure, c'est généralement l'endroit où l'on a monté des mailles si l'on tricote un pull top down ou rabattu des mailles si c'est en bottom up.

Voici en photo ce que çà donne :


Comment relever du 1er coup le bon nombre de mailles pour les manches

C'est une méthode simple, rapide et efficace !


 

Adapter la longueur de la manche et le rythme des diminutions

Avec l'expérience, on fini par savoir quelle longueur doit mesurer la manche parfaite salon nos critères. Il est fréquent de devoir faire une adaptation à ce niveau également et parfois adapter le rythme des diminutions. Si on souhaite modifier la circonférence de la manche au niveau du poignet, c'est une nouvelle fois la formule qui figure plus haut qu'il faudra utiliser.


Exemple : je souhaite modifier la longueur et la circonférence du bas de la manche et je dois donc faire plus ou moins de diminutions que ce qui est indiqué.


  • Je souhaite que le bas de ma manche mesure 20 cm de circonférence, en reprenant la formule qui figure plus haut (bon là c'est facile en réalité pas besoin de la formule ;-) ), il doit rester sur mes aiguilles avant les côtes 48 mailles.


  • Je souhaite que ma manche mesure 42 cm de long depuis le dessous de l'emmanchure (attention cette mesure est celle à laquelle j'ai soustrait le nombre de cm nécessaire pour tricoter les côtes). Il va falloir déterminer combien de rangs au total il va falloir tricoter pour obtenir 42 cm. Mon échantillon indique que 10 cm = 32 rangs, on réalise une fois de plus un produit en croix, pour 42 cm il me faudra tricoter 134 rangs (j'ai arrondi).


calculer le nombre de rangs à tricoter lorsqu'on modifie la longueur du corps ou d'une manche

  • Maintenant que le nombre de rangs à tricoter est déterminé, il faut calculer à quel rythme faire les diminutions. En sachant que l'on diminue de deux mailles par rangs de diminutions, il faut déterminer combien de fois répéter celui-ci, dans mon cas, je vais devoir répéter le répéter 18 fois (84 - 48 = 36 ÷ 2 = 18).

calculer le nombre de rang de diminutions

  • Il ne reste plus qu'à déterminer à quel rythme réaliser ces diminutions. Voici comment faire ce calcul. Dans le cas qui me sert d'exemple, il faudra que je fasse un rang de diminutions tous les 2 cm (j'ai arrondi une nouvelle fois) : 42 ÷ (18 + 1) = 2.21

calculer à quel rythme réaliser les diminutions d'une manche

On peut bien sûr calculer combien de rangs équivalent à 2 cm, ici cela correspond à 4,8 rangs, j'arrondi à 5.

Je tricoterai donc 5 rangs de jersey, je ferai un rang de diminutions (soit diminuer de deux mailles), 5 rangs de jersey, un rang de diminutions... à répéter18 fois au total, afin d'atteindre mon nombre de mailles déterminé plus haut soit 48 mailles.


 

Voici donc un exemple simpliste de ce qui peut être fait en terme d'adaptation.

On peut pousser un peu plus loin et calculer un rythme de diminution du biceps au coude et un autre du coude au poignet lorsque l'on a haut de bras fort par exemple.

Comme je l'ai dit plus haut, on voit bien ici l'importance de l'échantillon. Il sera impossible d'avoir un vêtement bien ajusté si vous n'en avez pas fait.

Ces exemples peuvent également servir justement lorsque votre échantillon diverge par rapport à celui indiqué dans le patron et vous permettront de faire les changements nécessaires.

J'espère que cet article vous aidera à comprendre et réaliser les adaptations que vous souhaiteriez mettre en œuvre sur vos ouvrages et à relever le bon nombre de mailles facilement.

N'hésitez pas à poser vos questions ou me dire si cet article vous a été utile et à partager également !



Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page